CULTURE

Iris   Hémérocalles   Foire Aux Questions

Culture des Iris

L'Iris est une plante vivace très rustique, facile à cultiver, dans tous les climats et presque tous les terrains ; les terres trop acides doivent être amendées avec de la chaux et celles trop humides allégées avec du sable. Une plantation dès réception vous assure une meilleure reprise des Iris et des Hémérocalles.

Emplacement

La plantation des Iris doit être faite sur un emplacement bien ensoleillé (au moins une demi-journée de soleil pour assurer la floraison) et bien drainé car l'Iris craint les excès d'humidité et d'eau stagnante. Dans les climats trop humides, il est préférable de planter sur une pente ou sur des petites buttes.

Époque de plantation

La meilleure époque de plantation s'étend de mi-juillet à fin octobre (pour les spurias, voir ci-dessous). Avant, les rhizomes ne sont pas encore à maturité ; après, une plantation trop tardive compromet la prochaine floraison.

Préparation du sol et fertilisation

Pour une bonne réussite, nous vous conseillons d'ameublir votre sol sur 25 cm de profondeur, d'y incorporer 1 à 2 kg/m² d'humus (compost ou fumier bien décomposé) et un engrais complet de formule 4-8-8 ou 5-8-8, à faible teneur en azote (premier chiffre de l'équilibre chimique inférieur à 10) pour environ 200 g/m² (une poignée par touffe).

Plantation

A la plantation, les rhizomes doivent être écartés d'au moins 30 cm (densité de plantation moyenne 9 plants au m²), peu enterrés (après plantation, le niveau du sol doit à peine recouvrir le rhizome), arrosés copieusement, et maintenus au frais pendant la période de reprise (2 à 3 semaines).rhizo-s.jpg

Soins de culture et maladies

Les Iris craignent les mauvaises herbes, il est préférable de les en débarrasser. Dans le courant de l'été, en cas de sècheresse et dans les climats chauds et secs, nous conseillons un arrosage par semaine, mais les Iris résistent très bien à la sècheresse. Il n’est pas nécessaire de couper les feuilles vertes, uniquement enlever les feuilles sèches ou très abîmées. Pour éviter les taches du feuillage au printemps, vous pouvez les pulvériser tous les 15 jours, en préventif, au démarrage de la végétation en Mars-Avril, avec un fongicide (type taches du rosier) ; ces taches ne sont pas graves pour la santé de la plante.

Entretien

Les Iris peuvent rester en place jusqu'à 4 ou 5 ans. Ensuite, les touffes deviennent trop serrées et la floraison diminue ; il est préférable d'arracher les touffes, de les éclater et de conserver les rhizomes ayant encore des feuilles et racines, que vous replantez de préférence dans un terrain n'ayant pas porté d'Iris depuis au moins un an, ou dont vous aurez changé la terre de surface. Chaque année, au départ de la végétation au printemps, vous pouvez faire un apport d'engrais (le même qu'à la plantation) autour des touffes binées pour l'incorporer au sol, juste avant une pluie ou un arrosage.

Culture en pot

Pour décorer balcon, terrasse ou jardin, vous pouvez facilement obtenir de belles potées, en installant un rhizome par pot de 3 à 4 litres, dans un mélange de terre, terreau, humus et une tasse d'engrais (indiqué plus haut) . Des arrosages suivis à la plantation et en périodes sèches, un apport d'engrais liquide en Mars-Avril vous assureront une aussi belle floraison qu'au jardin.

Iris Remontants

Ils demandent une plantation plus lâche car ils se multiplient vite, des arrosages suivis en été et un apport d'engrais après la première floraison pour préparer celle d'automne.

Iris Spuria

La période de plantation est un peu plus tardive, elle va de mi-août à fin novembre. Il est recommandé de planter dès réception du colis et d'arroser copieusement. Prévoir une fertilisation en humus plus riche que pour les iris barbus, planter les rhizomes un peu plus profond, recouverts de 5 cm à 7 cm de terre. Prévoir un arrosage plus important en toute saison.rhizome-spu-s.jpg


Culture des Hémérocalles

Ce sont des vivaces très faciles à cultiver, au soleil ou mi-ombre ; elles sont en place pour longtemps au jardin, au moins dix ans et sont d’entretien facile. Leurs ennemis sont rares et elles craignent peu de maladies.

Époque de plantation

Elles se plantent de début août à fin mars (de la maturité des plants au départ de la végétation), dans un sol préparé comme pour les Iris avec 2 kg d'humus par m², une poignée d'engrais (4-8-8 ou approchant) par pied et de la tourbe si votre sol est trop lourd ; creusez un trou assez profond pour étaler les racines charnues et plantez les pieds à une distance d'au moins 40 cm les uns des autres, en enterrant le collet légèrement et arrosez copieusement pour entretenir la fraîcheur, et maintenir pendant environ un mois.plant-s.jpg

Entretien et Fertilisation

La fertilisation annuelle se fait après la floraison, en couverture des touffes. Elles préfèrent des arrosages réguliers en été et pendant toutes les périodes sèches pour leur plein développement, mais supportent la sècheresse (sauf pour les variétés remontantes qu’il faut suivre par des arrosages réguliers et abondants durant tout l’été).

Culture en pots

Les Hémérocalles s'adaptent très bien en pots de 3 à 4 l, dans un mélange de 1/3 de terre, 1/3 de terreau, 1/3 de tourbe, plus une cuillère à soupe d'engrais par pot.


Foire Aux Questions


La floraison débute (grands Iris de Jardins hybrides) vers la mi-avril dans le Sud de la France et s'échelonne jusqu'à Juin dans le Nord. Le manque de floraison au printemps peut avoir diverses origines :
a) une plantation trop tardive : il est préférable de planter de juillet à fin septembre dans la plupart des régions (jusqu'à novembre dans le Sud) ;
b) un délai trop long : pour une meilleure reprise, il est conseillé de planter dès réception du colis ;
c) un manque de soleil : les Iris ont besoin d'au moins 6 heures d'ensoleillement journalier pour fleurir normalement (éviter la proximité d'arbres ou haies) ;
d) un manque de nourriture dans le sol (trop pauvre ou épuisé par des plantes en place depuis plusieurs années). Il faut un apport d'engrais peu azoté (de type 4-8-8 ou 5-8-8), avant un arrosage, soit à la plantation, soit au printemps avant la floraison ;
e) un excès d'engrais trop azoté (1er chiffre de l'équilibre chimique) soit à la plantation, soit à proximité (pour une pelouse par exemple), qui favorise le développement du feuillage au détriment de la floraison ;
f) des touffes trop serrées et anciennes : au bout de 4 à 5 ans, il est préférable de les diviser, en été ou automne, et de les replanter ailleurs.


Les taches apparaissent en général au printemps. Avant leur apparition (ensuite on ne peut pas les faire disparaître), vous pouvez traiter le feuillage préventivement avec un fongicide pour les taches du feuillage, tous les 15 jours à partir du démarrage de la végétation (vers la mi-mars). Répéter 2 ou 3 fois. Ces taches ne sont pas graves, seulement inesthétiques.


Les Iris craignent les mauvaises herbes. Dans notre pépinière, les adventices sont éliminés manuellement et sans désherbant chimique. Si vos touffes sont anciennes, avec des mauvaises herbes et leurs racines enchevêtrées, il est préférable, en été ou automne, de tout arracher et replanter en ayant débarrassé vos rhizomes de toute herbe et racine parasite.


Selon la nature du sol (ph), et suivant l'hygrométrie de la saison, on peut observer de légères variations dans l'intensité des nuances, mais aucun changement de couleur n'est possible, d'une année sur l'autre. L'apparition dans un massif d'Iris d'une autre couleur peut provenir :
a) d'une variété très prolifique qui a envahi ses voisines et devient la seule à pouvoir fleurir.
b) d'iris qui ont produit des gousses, les années précédentes, et des graines sont tombées, ont germé et de nouveaux hybrides ont fleuri (au bout d'environ 3 ans) ;
c) d'anciens rhizomes restés en place se sont multipliés.
Pour éviter ces problèmes, il est préférable d’enlever les gousses sur les tiges, s'il y en a, et de laisser assez de place entre les diverses touffes, pour le développement de chacune.


Les commentaires sont fermés